Télécom Bretagne a innové cet été pour se présenter à ses futurs élèves en allant plus loin que la traditionnelle plaquette de présentation et son site web. La direction de la communication de l’école a en effet souhaité tirer parti du lien émotionnel particulier de la wikiradio pour présenter les diverses facettes de l’enseignement et de la vie à l’école.

Professeurs cadres et élèves de l’école se sont ainsi succédés durant le mois d’août pour faire, chaque soir, une émission sur un thème différent, chaque jour ou presque, avec un nouvel animateur. La variété n’était pas seulement dans les thèmes abordés et les participants aux émissions, mais également dans la forme. Il y a eu des émissions en direct, d’autres en différé, certaines mixant direct et différé, certaines avec des intervenants connectés depuis différents pays, d’autres avec un plateau d’intervenants réunis au foyer des élèves, des intervenants connectés par internet, d’autres par téléphone…

Ces émissions faites par des non professionnels de la radio ne sont, certes, pas parfaites, mais beaucoup sont très intéressantes, car les animateurs sont dynamiques et maîtrisent leur sujet.

Parmi les émissions que j’ai eues la chance de suivre, j’ai retenu les suivantes :

  • Celle d’Anne Pierre-Duplessix « Faire sa troisième année à l’étranger : quelles modalités , quelles destinations ?« . Signe particulier : 3 intervenants tous connectés par internet sur le studio virtuel respectivement depuis Brest, le Japon et la Californie et des témoignages très intéressants d’expatriation.
  • Celle de Pierre Trémenbert « Créer, innover avec l’incubateur de Télécom Bretagne ! » , qui mêle  avec aisance interviews en direct faites par internet ou par téléphone depuis la France et l’Espagne.
  • Et enfin celle d’Alison Gourves « L’international : culture et formation » , enregistrée dans le foyer des élèves : la seule émission en anglais et également un agréable moment de convivialité et de décontraction.

L’audience a été au rendez-vous : près de 1 400 auditeurs différents en un mois de 30 pays différents, 2 200 écoutes de direct et 1 300 écoutes ou téléchargements de podcasts.

Travailler avec Télécom Bretagne a été un vrai plaisir, en partie parce que c’est une école avec laquelle nous avons déjà noué par ailleurs des liens solides (projets de recherches, projets étudiants sans oublier que Saooti a bénéficié de l’incubateur Emergys), mais aussi parce que Télécom Bretagne a fait le pari d’une vraie Radio « wiki », avec de nombreux animateurs et contributeurs, et a  exploré de nombreuses possibilités de la plate-forme.

C’est l’audace et l’inventivité de nos clients qui nous permet de progresser, et à cette aune, le moins que nous puissions faire est de remercier chaleureusement Télécom Bretagne.

A une prochaine intégration, j’espère, en exploitant une facette de la wikiradio que Télécom Bretagne n’a pas encore exploré : l’interactivité avec les auditeurs.

Share This