Nous commençons notre série Success Story client et ce mois-ci nous rencontrons Paola de Lestanville, Communication Manager au sein de la BTOC d’ENGIE, à la Direction Grand Public plus exactement. ENGIE France BtoC est l’entité du Groupe dédiée à la commercialisation d’énergie, gaz naturel et électricité verte, et des services associés aux clients particuliers et petits professionnels en France.

Paola nous explique comment la voix, vecteur de communication, a trouvé sa place dans une stratégie de communication interne grâce à son podcast d’entreprise « Watts up ». Accompagnée de Bruno Lorenzi, chef de projet et journaliste de l’équipe éditoriale de Saooti qui l’a formée aux techniques de l’éditorial audio, elle nous explique la mise en place du projet et ses objectifs de communication.

 

1. Pourquoi revenir au format podcast après avoir utilisé une webradio interne il y a quelques années ?

Nous avions en effet déjà fait appel à la voix par le passé comme support de communication avec une webradio interne qui avait pour vocation d’aller à la rencontre des collaborateurs.. Nous découvrons maintenant une autre facette de ce support de communication avec la mise en place d’un podcast hebdomadaire nommé Watts up.

L’origine de ce podcast vient du constat, établi à travers une étude interne annuelle, que bon nombre de collaborateurs du Groupe estiment être mal ou pas suffisamment informés des offres proposées par leur employeur et ne se jugent pas, par conséquent, légitimes à parler de celles-ci à leur entourage lorsque le sujet de la fourniture d’énergie ou de sujets connexes sont abordés.

Tout notre objectif se trouve donc ici : améliorer la connaissance de nos offres et services auprès de nos collaborateurs pour qu’ils se sentent fiers et légitimes de répondre aux questions de leur entourage et pourquoi pas devenir de vrais ambassadeurs ! ENGIE compte environ 70 000 collaborateurs en France, cibles de taille qui méritent toute notre attention.

Après avoir élaboré la stratégie pour pallier ce déficit de connaissance, nous avons ensuite cherché un outil souple et ludique capable de répondre à notre problématique et à nos contraintes. Il  nous fallait aussi un outil permettant de s’adresser au plus grand nombre. Beaucoup de nos collaborateurs sont sur le terrain, notamment nos techniciens d’ENGIE Home Services . Nous pensons que le podcast répond à toutes ces contraintes car c’est un contenu disponible n’importe où et à n’importe quel moment de la journée.

2. De quoi parle votre podcast d’entreprise « Watts up » et quel est l’objectif de ce lancement ?

Nous avons opté pour un format de podcast d’entreprise court et hyper pédagogique, le tout avec un ton léger et décalé. Nos collaborateurs sont déjà très sollicités, nous nous devions de leur prendre le moins de temps possible tout en délivrant des messages clairs avec la primeur de l’information. L’idée est de vulgariser tous nos sujets : actus, offres, services afin que ce soit accessible à tous . Le RDV est donné chaque lundi matin à 9h avec la sortie d’un nouvel épisode…

Nous voulons, à travers ce podcast d’entreprise, donner la parole à ceux qui font. Tous les métiers sont représentés : chefs de projet, responsables de clientèle, techniciens afin que tous s’y retrouvent.

3. Comptez-vous produire d’autres émissions ?

Pour l’instant, nous nous focalisons sur « Watts up ». Mais, à l’origine, la demande venait des Ressources Humaines. C’est avec eux que nous avons lancé ce projet innovant. Il est fort probable que, d’ici quelques mois, le service RH développe son propre podcast pour aborder des thématiques différentes : informations pratiques en interne, valorisation de la marque employeur. Et évidemment, le service Communication sera ravi de les accompagner dans ce projet.

 

4. Qu’est-ce qui a participé à la réussite de ce podcast ?

Bruno, chef de projet et journaliste chez Saooti, nous indique que « d’un point de vue radio, d’abord, c’est le format et le ton choisi. Le binôme de  « Watts up », composé de Paola et son apprentie, Jeanne, fonctionne très bien et arrive réellement à faire ressortir la complicité et la proximité générées par l’audio.

Nous avons préparé ensemble la meilleure manière de valoriser leur podcast d’entreprise afin d’impliquer l’audience au maximum. Nous avons aussi élaboré ensemble le rythme et le quizz hebdomadaire pour favoriser les taux d’écoutes.

Cette recette apporte ainsi succès, fraicheur et proximité. »

Le fait d’être guidé nous a fortement aidé. Au début, nous partions un peu tous azimuts avec un format plus long. Bruno nous a recentré pour être court et incisif avec un ton léger. La collaboration avec Saooti nous a vraiment permis d’affiner notre projet et les résultats que nous souhaitions voir.

Bruno ajoute que « ce qui était agréable dans ce projet c’est que c’était ludique et décalé. Après avoir écouté, cerné les personnalités des animatrices ainsi que leurs envies et besoins, nous avons réussi à faire émerger ce podcast d’entreprise très atypique pour le monde professionnel. »

5. Saooti vous a accompagné dans la production éditoriale. Qu’en avez-vous retenu ?

Le conseil que j’ai le plus apprécié est le fait qu’il faut être très impactant dès le début, avoir une bonne accroche pour capter au mieux l’auditoire. Il faut bien choisir ses mots, le ton qui va plaire. Saooti nous a donné beaucoup d’astuces pour bien cibler les messages à faire passer.

Et surtout, je n’avais pas conscience qu’en radio tout devait être écrit. Ecrire permet ensuite d’être à l’aise à l’oral. Il est essentiel de préparer son pitch bien en amont et de le travailler. C’était une belle découverte et j’ai réellement apprécié cette formation.

Et le conseil number one que je retiens c’est d’essayer d’avoir plusieurs épisodes d’avance car le rythme hebdomadaire est assez soutenu finalement. L’écriture radio prend du temps, il ne faut pas se laisser dépasser et avoir un planning le plus précis possible.

L’équipe Saooti a vraiment été très présente aussi bien sur le plan éditorial que sur le plan technique et nous avons pu lancer notre podcast d’entreprise très sereinement.

podcast d'entreprise_équipe éditoriale

« Aujourd’hui, Paola et Jeanne sont totalement autonomes sur la production mais cela ne m’empêche pas de prendre quelques nouvelles régulièrement pour savoir si tout se passe bien. Je suis et j’écoute avec grande attention 😊 »

6. Bruno, en tant que chef de projet chez Saooti, qu’est-ce que tu aimes transmettre quand tu formes des collaborateurs à l’écriture radio ?

« Avant tout, ce qu’il faut préciser c’est que bien souvent pour beaucoup, le travail éditorial radio commence au moment où un auditeur écoute. Mais il y a tout un travail en amont à réaliser comme l’expliquait Paola précédemment : un travail de préparation, de recherche, d’écriture, d’enregistrement, de montage. Beaucoup d’étapes sont à respecter et souvent j’aime transmettre ces informations pour que mes interlocuteurs sachent à quoi s’attendre.

Lorsque cette prise de conscience est faite, j’apprécie partager les techniques d’écriture, d’élocution, la manière d’accrocher son audience. Mais j’invite tous nos clients et futurs clients à venir en formation pour découvrir les ficelles du métier 😊. »

 

7. Qu’espérez-vous de ce nouveau format pour vos collaborateurs ?

Difficile à dire mais dans tous les cas, ceux qui ont écouté sont plutôt satisfaits. Commencer la semaine avec leur podcast d’entreprise leur permet de débuter dans la bonne humeur. Tout notre challenge est de garder ce niveau de qualité, de trouver des sujets qui intéressent et de bien les traiter.

Nous espérons à terme que nos collaborateurs se sentent réellement valorisés dans leur prise de parole. Et, nous pensons que le podcast peut aussi remplir d’autres objectifs qui n’étaient pas identifiés au début comme par exemple l’humanisation des équipes qui est souvent difficile au sein de grands groupes, la création de lien, l’attachement à ENGIE. D’autres idées sont aussi en cours de construction et l’audio pourrait aussi aider à la mobilité interne en mettant en avant des portraits de collaborateurs. Ce qui est certain c’est que l’audio permet une créativité sans fin.

Nous prenons beaucoup de plaisir à produire nos émissions et cela se ressent à l’écoute et beaucoup de nos collaborateurs nous le font remarquer. Nous avons encore beaucoup d’idées de formats, de thématiques à développer. Affaire à suivre…

 

8. Grâce à l’audio digital, nous pouvons imaginer beaucoup de formats. Notre chef de projet nous explique ce qu’il pense du live dans un cadre de communication interne.

« Comme pour tout média, le lien avec l’auditeur, passe aussi par la notion de temporalité.

Le flux existe toujours. D’ailleurs, cela fait 30 ans que l’on dit que le JT de 20h va disparaitre et il est encore là. On apprécie ainsi le direct un peu comme un repère. Alors, oui, le live, quelle que soit sa forme, aura un impact supplémentaire. On peut créer un réel événement avec, en plus, de l’interactivité entre animateurs et auditeurs. On sait qu’on vit tous quelque chose au même moment. »

 

9. Comment assurez-vous la promotion de vos podcasts en interne ?

Le challenge est dans un premier temps que les collaborateurs prennent connaissance de l’existence de ce podcast, et ils sont déjà tellement sollicités…Pas évident, mais on a mis en place un plan de communication, impliqué toutes les parties prenantes pour relayer au maximum le lancement de Watts up.. Nos webinars mensuels en font la promotion, ainsi que notre Intranet et toutes les newsletters existantes. Les écrans TV présents dans les centres d’appel et agences régionales diffusent également un QR Code qui redirige vers la plateforme du podcast avec également le planning éditorial à venir.

Depuis 1 mois, nous avons aussi lancé un jeu concours lié au podcast. Toutes les semaines, une question est posée et la réponse se trouve bien entendu dans les 5 minutes du podcast. A la clé, un délicieux petit déjeuner livré à la maison à gagner chaque semaine ! Ça en motive beaucoup à découvrir les podcasts et à les écouter dans leur intégralité. 😊

L’audience de notre podcast d’entreprise augmente doucement mais surement et nous sommes plutôt optimistes 💪.

 

10. Finalement, qu’est-ce qui vous séduit dans le format audio ?

C’est un format super souple qui permet d’aborder une multitude de sujets et de donner la parole à beaucoup de personnes qui sont plus à l’aise avec l’audio qu’ils ne le seraient avec la vidéo.

D’un point de vue personnel, j’aborde des thématiques totalement nouvelles et je sollicite des collègues avec qui je n’aurais eu aucune interaction en temps normal. C’est très enrichissant.

 

11. Que retenez-vous de votre collaboration Saooti – Engie – Saooti ?

Selon Bruno Lorenzi de Saooti, « on peut réussir à proposer le podcast d’entreprise dans le monde professionnel en choisissant bien les acteurs, volontaires et motivés, avec une appétence pour l’audio. Le podcast c’est une preuve supplémentaire que cela peut servir le monde de l’entreprise avec sourire, fraicheur et un contenu pertinent. »

Côté ENGIE, la collaboration a été très agréable. On s’est tout de suite bien compris. Saooti a su répondre au brief. En tant que grand groupe, nous avons en plus une sécurisation informatique complexe à laquelle Saooti a su répondre.

Paola et Bruno concluent cette belle Success Story sur le podcast d’entreprise. Quoi de mieux ?

Ecoutez le podcast 🍒 La Cerise sur les ondes 🍒 , le podcast des réussites by Saooti.

🧐 Articles recommandés

Share This